Bandol : un homme trouve une dent dans une tarte aux pommes achetée en magasin


27 juillet 2020 - 1537 vues

Jérôme attendra certainement un moment avant de goûter à nouveau une tarte aux pommes. Lundi 20 juillet, il rentre, avec son épouse, de voyage de noces. Une fois leurs bagages déposés chez eux, à Marseille, ils partent à Bandol (Var), chez le père du marié. Le couple s'arrête dans un Carrefour market de la commune et achète une tarte aux pommes.

Le gâteau est apprécié de tous jusqu'à ce que Jérôme entende un "clac", rapporte La Provence. "J'ai pensé à un pépin ou un noyau", explique-t-il. Par réflexe, il recrache sa bouchée : "Je regarde le truc. Au départ, je me dis que c'est une petite pierre. Je le tourne dans l'assiette et je vois que c'est une dent". "J'étais horrifiée", avoue Sophie, son épouse. La "dent" est une couronne sur un pivot, détachée de sa base.

6,90€ de dédommagement

Le couple décide de se rendre au magasin. Face à l'objet retrouvé, la responsable est gênée et se dit "désolée". Une fiche qualité produit est remplie afin d'alerter le groupe Carrefour. Mais, pour le couple, l'incident ne peut pas en rester là. "On nous a proposé de rembourser ou échanger la tarte mais le préjudice est au-delà des 6,90€", assure Sophie en mettant en avant le risque sanitaire. Pour l'avocat des jeunes mariés, Me Hervé Seroussi, "le remboursement n'est pas à la hauteur du préjudice subi".

La fabrication de la tarte, vendue dans un emballage, n'étant pas faite dans le magasin en question, le problème est donc à l'origine de la production. Contacté par La Provence, Carrefour explique qu'aucune manipulation du produit n'a été possible en magasin : "Le corps étranger ne peut donc pas venir d'une anomalie liée au magasin", soutient le groupe. Ce dernier assure que l'enquête du fournisseur est en cours.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article