Un pigeon retourne chez lui 24 ans après !


30 septembre 2020 - 806 vues

Mieux vaut tard que jamais. Pidge, un oiseau qui avait disparu en 1996 du parc animalier de Rainbow Springs à Rotorua, en Nouvelle-Zélande, est réapparu au même endroit… 24 ans plus tard ! Une belle histoire et un retour au bercail près d’un quart de siècle après, repéré le journal britannique The Guardian . C’est une balise, attachée à l’une des pattes de l’oiseau dès sa naissance, qui a permis aux soigneurs du parc de reconnaître leur pensionnaire, un carpophage de Nouvelle-Zélande, adepte de l’école buissonnière longue durée.

Retrouvé très amaigri

Pidge, le pigeon néo-zélandais était maigre et pas en bonne santé, rapporte The Guardian quand l’un des gardiens du parc l’a retrouvé sur le terrain de l’écloserie nationale à Rainbow Springs, à la fin du mois d’août. C’est ici que le volatile a vu le jour en 1992. Sa condition physique fragile a incité le parc à ne rendre publique cette belle histoire que lorsque l’oiseau a été tiré d’affaire, avec un régime riche à base de raisins et de bananes, précise le quotidien britannique.

Plus âgé que certains gardiens

Âgé désormais de 29 ans, Pidge est également est devenu l’un des plus vieux carpophages recensés dans le monde. D’habitude, l’espérance de vie de cette espèce n’excède pas les 25 ans. "C’est vraiment amusant de revoir Pidge ici alors qu’il a presque la trentaine, s’amuse Emma Bean, la responsable de l’écloserie de kiwis du parc. Il est désormais plus âgé que certains employés de l’élevage !".

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article