Polémique : elle chasse une girafe pour la Saint-Valentin et se prend en photo avec son cœur


24 février 2021 - 2012 vues

Une Sud-africaine de 32 ans fait polémique sur les réseaux sociaux après la publication de photos choquantes sur sa page Facebook. La jeune femme a en effet posé fièrement, arme à la main, à côté d'une girafe abattue pour la Saint-Valentin. Elle a également publié une image du cœur de l'animal.

La polémique enfle sur les réseaux sociaux ces dernières semaines autour de Merelize van der Merwe, une Sud-africaine adepte de la chasse et notamment d'animaux sauvages. Pour la Saint-Valentin, son mari lui a en effet offert un voyage un peu particulier, comme le relate CNews qui cite The Mirror : la jeune femme de 32 ans a pu abattre une girafe dans un "parc à gibier", contre la somme de 1700€.

Elle a posté les images de la dépouille de la girafe

Celle qui a déjà chassé et tué des bêtes comme les éléphants ou les félins a ainsi posté sur sa page Facebook les images de la dépouille de la girafe. "Mon merveilleux mari savait que c’était mon rêve et m’a pleinement soutenue", a écrit la trentenaire sur son compte. Un peu plus tard, la Sud-africaine a publié des photos choquantes du cœur de l'animal prélevé sur le cadavre. Tout en s'étonnant du poids et de la taille de l'organe. 

Prise à partie par de nombreux internautes, Merelize van der Merwe s'est défendue en affirmant que la chasse protégeait les espèces menacées et dynamisait le tourisme. Elle a également précisé que le jour de la mise à mort de la girafe, onze personnes avaient été employées pour aider le couple et que la viande prélevée avait nourri les habitants.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article