Pendant le confinement, un vainqueur de Roland Garros travaille dans un supermarché


27 avril 2020 - 815 vues

Il y a un peu moins d'un an, le 8 juin 2019, Kevin Krawietz accomplissait un rêve. Avec Andreas Mies, il venait à bout de la paire française Jérémy Chardy-Fabrice Martin et remportait le tournoi de double de Roland-Garros en deux manches (6-2, 7-6). Il a ensuite atteint le dernier carré à l'US Open et notamment gagné le tournoi d'Anvers, toujours avec le même acolyte. Mais aujourd'hui, le monde du tennis est à l'arrêt en raison de l'épidémie de coronavirus et il ne sait pas exactement quand la saison pourra reprendre.

"Je range les étagères, je trie les boîte"

En attendant, le natif de Cobourg (Bavière) s'entraîne trois à quatre fois par semaine dans une salle de Munich. Mais pas seulement. Comme il le raconte dans un entretien accordé vendredi au magazine Der Spiegel, il a choisi d'occuper ses journées en découvrant "un travail normal", selon ses propres mots.

"Je travaille dans un supermarché depuis quelques semaines. Je range les étagères, je trie les boîtes vides. La semaine dernière, j'aidais à la sécurité devant l'entrée en aspergeant les caddies de désinfectant. Mes collègues ici se lèvent parfois à 5h du matin et sont dans le magasin à partir de 5h30 pour remplir les étagères. Moi j'ai eu le luxe dans ma vie d'avoir pu transformer mon passe-temps en profession", a-t-il confié.

Le joueur de 28 ans, qui a récolté plus de 990.000 euros de gains depuis le début de sa carrière selon le quotidien Bild, entend profiter de la mise sur pause de la planète tennis pour continuer à apprendre ce métier, avant de retrouver le circuit. La saison est interrompue depuis début mars et jusqu'à mi-juillet au moins, après notamment le report de Roland-Garros à l'automne et l'annulation de Wimbledon. En Allemagne, la population doit sortir par étapes du confinement à partir du mois de mai.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article