Marseille : près de 1000 excès de vitesse en 3 jours


06 mai 2020 - 804 vues

Depuis le 16 mars dernier, le nombre d’infractions au code de la route se multiplie. Ce mardi, la direction départementale de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône (DDSP 13) en a fait le constat. En trois jours, ce ne sont pas moins de 52 grands excès de vitesse qui ont été relevés à Marseille. Pour entrer dans cette catégorie, il faut dépasser d’au moins 50 km/h la vitesse autorisée "En trois jours, sur des contrôles qui ont duré entre 3 et 5 heures dans Marseille, on a relevé 947 excès de vitesse, dont 32 à plus de 50 km/h au-dessus de la vitesse autorisée", constate la DDSP 13.

Un motard à 147 km/h sur la Corniche

La totalité des contrôles ont eu lieu sur des routes limitées à 50 km/h, comme le précise la DDSP 13 : "Ces contrôles ont été effectués au radar, dans nos voitures banalisées, sur des portions de routes très accidentogènes, comme la Corniche Kennedy ou dans le 2e et le 4e arrondissement, où la densité de la population fait craindre le pire.” Parmi les records de vitesse, un motard à 147 km/h, un scooter à 122 km/h ou encore des voitures allant à 110, 116 et 120 km/h. Des chiffres affolants qui inquiètent fortement les forces de l’ordre.

"Un enfant qui traverse à ces vitesses-là, c'est fini. Le déconfinement va arriver, on va voir revenir les piétons, les vélos, les trottinettes, ces comportements sont extrêmement dangereux. A tort, de nombreux automobilistes pensent que l'on fait moins de contrôles en ville et parce qu'il y a moins de trafic, se sentent dispensés des règles élémentaires du code la route. C'est une erreur. Les gens se sont responsabilisés pour le confinement, il faut le rester, pour que le déconfinement de nos routes se passe bien", affirme la DDSP 13. Evidemment, les contrôles sur nos routes se poursuivront au-delà même du déconfinement. Rappelons enfin que les automobilistes risquent jusqu’à six points de retraits sur le permis de conduire et 3 750 euros d’amende en cas de récidive.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article