Les gendarmes verbalisent trois Parisiens qui se baignaient dans un étang avec une bouée licorne


29 avril 2020 - 1114 vues

Pour certains, la définition de confinement ne semble pas bien assimilée. Les gendarmes de la Brigade Motorisée de l’Oise (BMO) ont pu le constater lundi 27 avril. Ils ont aperçu trois hommes qui se baignaient dans l’étang de la Garde, à La Neuville-en-Hez, rapporte Le Parisien. Ceux-ci profitaient de la baignade avec une bouée gonflable en forme de licorne ainsi que des matelas pneumatiques. Les militaires ont rapidement contrôlé les trois hommes. Bien que domiciliés à Paris, ces derniers ont indiqué qu’ils possédaient une résidence secondaire dans le département et qu’ils étaient venus s’y installer pour le confinement.

Forêts et baignades interdites

Les trois baigneurs circulaient bien en règle avec leur attestation dérogatoire de déplacement. Dessus, ils avaient coché la case activité sportive quotidienne. Pas de quoi convaincre les gendarmes, qui leur ont rappelé que cette activité était totalement proscrite pendant le confinement.

Ils ont par ailleurs indiqué aux contrevenants que la forêt domaniale de Hez était interdite à tous, par arrêté préfectoral, comme toutes les forêts de France. De plus, la baignade est interdite toute l’année dans l’étang de la Garde. Les trois hommes ont été verbalisés et ont reçu chacun une amende de 135 € avant d’être priés de rentrer chez eux.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article