Les fleuristes seront ouverts tout le week-end


30 octobre 2020 - 556 vues

Alors que la France retourne sous cloche, le gouvernement a accordé le week-end de la Toussaint aux fleuristes, qui resteront ouverts pour vendre les traditionnels chrysanthèmes qui fleurissent les tombes dans les cimetières. Néanmoins, les professionnels de la filière florale s'inquiètent sur les pertes économiques et sociales que ce second confinement pourrait engendrer.

Déjà pendant la période mars-avril-juin, les fleuristes avaient souffert des restrictions imposées par le gouvernement : "Sur ces trois mois, le secteur a connu une baisse d'activité de 40%", rappelle Mikaël Mercier, pré́sident de Val'hor, l'organisation interprofessionnelle du végétal. En tout, 2000 fleuristes avaient dû mettre la clé sous la porte sur environ 13.500 d'entre eux. Imposée au début du printemps, l'une des deux périodes les plus importantes pour le secteur, la fermeture des boutiques avait poussé les fleuristes à jeter beaucoup de fleurs.

Le problème est que ce retour au confinement intervient "au début de la seconde saison la plus dynamique de l'année pour les fleuristes", s'inquiète Mickaël Mercier, à savoir celle de Noël, la période des sapins. "La vente de sapins représente en moyenne 25% du chiffre d'affaires des vendeurs sur l'année", fait savoir le président de Val'hor. Si les mesures continuent à courir après le 1er décembre, les ventes seront très compromises.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article