Le danseur Maxime Dereymez écrit à Macron pour sauver les refuges animaliers


29 mai 2020 - 646 vues

Le danseur Maxime Dereymez profite de sa notoriété pour s’associer à 46 autres personnalités. Au nom de l’association “Ethics for animals”, ils ont demandé au président Macron un fonds d’urgence indispensable aux associations et refuges de protection animale durement touchés par la crise du Covid-19.

Dans une longue lettre, les 47 signataires rappellent au président que 3 218 SPA et refuges sont aujourd’hui "à l’agonie". Ils lui posent la question, "n’ont-ils pas droit, à l’instar des zoos, cirques et centres équestres – qui ont bénéficié d’une aide de 19 M€ – , eux aussi, d’un fonds d’urgence ?". Les personnalités regrettent en effet "que ces associations de protection animale n’aient pas bénéficié de cette reconnaissance, elles, qui poursuivent leur mission coûte que coûte" en pleine crise sanitaire.

Plus qu’une lettre, il s’agit là d’un véritable appel au secours pour « éviter un désastre de fermetures en série ». Un cri d’alarme qui semble déjà avoir été entendu, puisque la pétition en lien avec cette lettre a réuni plus de 59 000 signatures. “Ethics For Animals” précise d’ailleurs que la protection animale génère chaque année 15,6 M€ de charges sociales et 3,7 M€ de TVA versés à l’Etat. Et qu’enfin, ce combat ne concerne pas seulement la cause animale. Plus 2 400 emplois directs en dépendent.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article