L'histoire du béluga qui joue avec un ballon de rugby, peut-être pas si mignonne que ça en réalité


14 novembre 2019 - 1112 vues

Sur la vidéo, on peut voir un béluga qui ramène un ballon de rugby lancé par des hommes à bord d'un bateau et qui semble s'en amuser. En quelques jours, les images de cet adorable cétacé sont devenues virales sur les réseaux sociaux. Seulement depuis samedi, la belle histoire s'est quelque peu transformée. D'après plusieurs sources qui se sont exprimées à ce sujet, ce béluga, nommé "Hvaldimir", ne serait pas totalement inconnu et sa réaction ne serait pas non plus si instinctive qu'elle en a l'air.

Un animal "seul, mal nourri et blessé"

Le béluga aurait en réalité été entraîné par des humains pour servir leur cause. Ferris Jabr, contributeur pour la revue Scientific American et pour le New York Times Magazine, a été l’un des premiers à émettre des doutes sur la vidéo, a repéré le Huffington Post. Dans un post Twitter, ce dernier a notamment donné sa version de l'histoire:

"La vidéo virale d’un béluga 'sauvage' qui joue au rugby n’est pas ce qu’elle paraît. Ça ressemble plutôt à Hvaldimir, un ancien béluga captif qui a pu s’échapper d’un programme militaire russe. Seul, mal nourri et blessé, Hvaldimir erre dans les océans, à la recherche de nourriture et d’attention de la part d’humains", explique-t-il.

S'il s'agit bien du béluga Hvaldimir, il aurait en effet déjà été au contact d'humains. Comme le rapporte encore le Huffington Post, sur le site de la fondation dédiée à l'animal, on peut lire que le cétacé a été aperçu pour la première fois en avril 2019 au nord de la Norvège. Il était alors sanglé dans un harnais sur lequel on pouvait lire "Equipement de Saint-Pétersbourg".

Parmi les théories qui reviennent le plus souvent, celle qui explique que Hvaldimir aurait été entraîné dans le cadre d'un programme militaire russe. Son nom n'a de fait pas été choisi au hasard; "Hval" signifie "baleine" en norvégien et "dimir", n'est autre que la fin du prénom de Vladimir Poutine.

Complètement "dépendant" des hommes

Le site précise encore que le béluga qui aurait été habitué à être nourri par les hommes, serait désormais incapable de se trouver seul à manger, et serait devenu complètement "dépendant": "Une semaine d’observations menées par les scientifiques norvégiens n’a pas permis de recenser une seule chasse fructueuse" de l'animal, peut-on lire encore. Le béluga Hvaldimir a sans doute déjà été vu dans d'autres vidéos du même genre, à l'image de celle du plongeur qui avait perdu sa Gopro en mer dans les eaux de Norvège en septembre dernier et dans laquelle l'animal plongeait pour lui rapporter.

D'autres théories le concernant expliquent que le béluga pourrait tout aussi bien s'être échappé d'un parc aquatique ou d'un programme d'études, comme le révélait le Figaro en mai dernier.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article