En visitant un musée, un couple saccage sans le vouloir une œuvre à 370 000 €


08 avril 2021 - 688 vues

Séoul accueille jusqu’en juin une des plus grandes expositions de street-art du monde, intitulée Street Noise. Un jeune couple, venu voir cette exposition, a cru bon d’ajouter sa touche personnelle à l’une des œuvres exposées… Il s’agissait d’un grand tableau de 7 mètres sur 2, portant la mention Untilted, c’est-à-dire "Sans titre". Cette fresque du street-artiste américain JonOne est une œuvre dont font aussi partie les pots de peinture et les accessoires ayant servi à la réalisation de cet immense graff.

En raison de son gigantisme, c’est le seul tableau de l’exposition à ne pas être encadré. Résultat : lorsque le couple est passé devant l’œuvre, tous deux ont pensé que les pots de peinture et les pinceaux déposés devant étaient une invitation lancée aux visiteurs pour qu’ils participent, eux aussi, à une création originale. Sans se poser de question, ils se sont alors emparés des pots de peinture et des pinceaux et ont laissé libre cours à leur imagination en ajoutant çà et là des taches sur la fresque originale. Puis ils ont poursuivi leur visite de l’exposition comme si de rien n’était, et même plutôt heureux de l’expérience à laquelle ils pensaient avoir été conviés.

Ce sont des employés du musée qui ont été les premiers à remarquer trois nouvelles taches sur le tableau après leur passage. En visionnant les images des caméras de sécurité, ils ont découvert que ces visiteurs avaient joué aux apprentis artistes.

Le couple a finalement été interpellé et entendu par la police. Ces deux personnes ont expliqué qu’il ne s’agissait absolument pas d’un acte de vandalisme intentionnel, mais d’un malentendu : elles avaient vraiment cru que le musée proposait aux visiteurs de participer à une sorte de « happening » artistique. On ignore encore si le jeune couple sera sanctionné. En attendant, ces deux visiteurs ont tout de même saccagé une œuvre dont la valeur estimée est de 440 000 dollars, soit environ 370 000 €. Sacrée boulette !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article