En Écosse, une île de 72 habitants cherche un berger pour protéger ses moutons rares


04 juillet 2019 - 2238 vues

À tous ceux qui veulent tout plaquer pour devenir éleveur. L’île de North Ronaldsay, en Écosse, a besoin d’un nouveau berger. Et les moutons de cette île ont une particularité: ils raffolent des algues. Depuis quelques millénaires, ceux-ci ont pris l’habitude de se nourrir de ces plantes aquatiques plutôt que de l’herbe locale qui a tendance à dépérir en hiver.

Sur le papier, le job a l’air simple. Mais en réalité, il faut surveiller très attentivement le troupeau. Éviter par exemple que les bêtes ne mangent de mauvaises plantes, s’aventurent près des falaises, passent les barrières ou dévorent les cultures de l’île.

Surveiller de très près les moutons

Et surtout, il faut absolument empêcher les moutons de s’accoupler avec les troupeaux voisins. En effet, les bestiaux de l’annonce sont des moutons d’Orkney, une espèce endémique qu’on ne retrouve que sur l’île. Leur héritage demeure donc très précieux.

Enfin, pendant son séjour sur l’île, le nouveau berger aura trois ans pour réparer et agrandir le mur vieux de deux siècles qui sert de clôture. Entre cet enclos et la garde des animaux, avoir une bonne condition physique reste primordiale.

Petit bémol: avec 72 habitants pour 2500 moutons sur cette île écossaise, il sera difficile de rencontrer beaucoup de monde.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article