Décathlon bloque la vente de son masque pour en faire des dons aux hôpitaux


31 mars 2020 - 2485 vues

Face aux besoins grandissants dans les établissements hospitaliers, Décathlon a bloqué les ventes de son masque Easybreath qui, après transformation, peut être relié au respirateur artificiel pour les patients atteints du coronavirus ou servir à protéger le personnel hospitalier.
Le destin du masque de plongée Easybreath de Décathlon qui offre la particularité de couvrir l'intégralité du visage et d'être complètement hermétique est en train de prendre une autre tournure. Associé à un dispositif fabriqué avec une imprimante 3D, il est en effet utilisé par de plus en plus d'hôpitaux pour protéger les soignants du Covid-19.

Une réponse aux demandes des régions les + touchées

Le groupe a décidé d'en distribuer 30 000 ainsi que 30 000 lunettes de piscine dans les établissements hospitaliers français qui en ont émis le besoin. "Nous répondons aux demandes des régions les plus touchées. Nous en avons aussi mis à la disposition de services de secours, des marins-pompiers de Marseille, de soignants en Corse…" Decathlon Italie et Decathlon Espagne procèdent également à des distributions dans leurs pays respectifs (10 000 en Italie notamment).
 
Une fois de plus l'enseigne a rappelé que son masque avait avant tout été développé pour la pratique sportive. "Nous voulons rester à notre place. Nous ne voulons surtout pas faire de buzz avec cette utilisation de notre masque", insiste Arnaud Gauquelin, directeur général de Decathlon France.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article