Coronavirus : à Marseille, les baigneurs ne respectent pas la fermeture des plages


25 mai 2020 - 1883 vues

A Marseille, les plages sont fermées jusqu'au 2 juin. Officiellement... car en ce week-end de l'Ascension et ses 28 degrés affichés, la tentation était plus grande que l'interdiction. Les plages marseillaises ont accueilli de nombreux baigneurs "illégaux". En dépit des multiples messages des autorités et de l'absence de demande de dérogation préfectorale par la mairie de Marseille, des dizaines de Marseillais ont étendu leur serviette sur les plages du Prado, avant parfois de piquer une tête.

Si des véhicules de police avaient été disposés à proximité d'autres plages, comme celle des Catalans ou de la Pointe-Rouge, les accès à celles du Prado n'étaient pas clos puisque les pelouses, à quelques dizaines de mètres du rivage, étaient ouvertes au public. La tentation a été trop forte pour les baigneurs "illégaux", la plupart sans masque et sans respect excessif de la distanciation physique. En plus de la fréquentation sur ces grandes plages de sable, d'autres Marseillais ont préféré jouer au jeu de cache-cache avec la police en choisissant des criques beaucoup plus discrètes en pleine ville.
 
"On sait que c'est interdit de se baigner, mais on connaît des coins tranquilles. C'est trop dur de ne pas pouvoir aller à la mer après tout ce confinement, 2 mois ça suffit !", raconte un certain Jérôme au quotidien Le Parisien. "Il y en a un qui fait le guet pour voir si la police n'arrive pas pendant que les autres se baignent…"

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article