Après la mort de l’ours Mischa, Glasha et Bony à leur tour retirés à leur propriétaire


26 novembre 2019 - 725 vues

Le sort de l’ours Mischa, dont l’état de santé déplorable avait provoqué une polémique nationale après un spectacle à Racquinghem, est décédé il y a deux semaines. Mais les défenseurs de la cause animale continuaient à se battre pour faire retirer deux autres ours, Glasha et Bony, à leur propriétaire, Alexandre Poliakov.

Le préfet du Loir-et-Cher a ordonné lundi le placement des ours dans un établissement spécialisé où ils recevront des soins. Les bilans vétérinaires réalisés sur Bony et Glasha révèlent en effet une tumeur oculaire cancéreuse pour Glasha, ainsi que des lésions dentaires sévères et de nature à engendrer une douleur chronique, pour les deux animaux. "Ces infections dentaires et la tumeur dont souffre Glash nécessitent une prise en charge médicale adaptée sans délai," prévient la préfecture.

"Mes ours sont en parfaite santé", avait affirmé la semaine dernière leur propriétaire à La Nouvelle République. Selon Patrick Violas, le directeur du Zoo La Tanière où a été hébergée Mischa, l’animal a été victime de coups, lorsqu'il n'obéissait pas ou ne réalisait pas le travail demandé.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article