Vous pouvez boire entre 2 et 4 tasses de café par jour, pas plus !


16 mai 2019 - 641 vues

Le café doit être consommé avec modération. La bonne nouvelle pour les amoureux du petit noir, c'est qu'ils peuvent en boire entre deux et quatre tasses tous les jours sans risque. Au contraire : selon deux études récentes (1), cette consommation de café "modérée" est associée à une réduction de la mortalité, un phénomène qui ne se retrouve pas chez les sujets ne buvant pas de café du tout.

Favorise l'hypertension artérielle

En revanche, les chercheurs estiment qu'il ne faut pas excéder cinq tasses par jour. Ils ont établi que boire au moins six cafés par jour augmentait le risque de maladie cardiaque de 22% : l'excès de caféine favorise l'hypertension artérielle, laquelle engendre la hausse du risque de maladie cardiovasculaire.

"Afin de maintenir un rythme cardiaque et une tension artérielle sains, les gens doivent limiter leur café à moins de six tasses par jour. Selon nos données, le point critique a été le point de basculement où la caféine a commencé à avoir un effet négatif sur le risque cardiovasculaire", estime l'un des co-auteurs de la seconde étude, le professeur Elina Hyppönen.

Et le café n'est pas le seul à contenir de la caféine ! Comme nous le précise le Cerin (Centre d'information et de recherche nutritionnelles), basé à Paris, si la caféine est une substance active présente "essentiellement dans le café et le thé", elle se trouve également "dans le chocolat, certaines boissons sucrées type sodas au cola et les boissons énergisantes".

Pas plus de 400 mg par jour

Et les teneurs en caféine sont différentes selon les boissons : pour une même boisson, elles varient selon la filtration, la durée d’infusion, la façon de préparer, la marque du produit…

Ainsi une grande tasse de café filtre apporte 85 mg de caféine, de café instantané 65 mg, de thé feuille ou sachet 32 mg, de chocolat 4 mg ; un expresso, 60 mg ; une canette de soda caféiné, 39 mg, de boisson énergisante, 80 mg ; et 30 g de chocolat noir, 60 mg, etc. alors que l’Agence sanitaire européenne préconise de ne pas dépasser la dose journalière de 400 mg pour éviter les effets nocifs de la molécule.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article