Une ado se suicide après un vote sur Instagram

15 mai 2019 - 788 vues

Des élus malaisiens ont réclamé mercredi une enquête sur la mort d'une adolescente qui s'est jetée du toit d'un immeuble après avoir organisé sur Instagram un sondage pour ou contre son suicide.

"Très important. Aidez-moi à choisir D/L", a écrit la jeune fille, âgée de 16 ans, sur le site de partage de photos, "D/L" signifiant death/life (mort/vie). Elle s'est donné la mort quelques heures plus tard, dans la journée de lundi. Sur Instagram, 69% des abonnés à son compte avaient choisi "D". Ramkarpal Singh, membre du Parlement, a déclaré que ceux qui avaient voté pour la mort pourraient être poursuivis pour incitation au suicide, qui est passible de la peine capitale en Malaisie lorsqu'il s'agit d'un mineur.

Une enquête a été ouverte

Ce suicide a déclenché de multiples réactions en Malaisie. Le député Ramkarpal Singh a appelé à l'ouverture d'une enquête "pour éviter d'autres abus sur les réseaux sociaux dans de semblables circonstances à l'avenir". Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Syed Saddiq, s'est dit inquiet pour la santé mentale des jeunes en Malaisie. "C'est un problème national qui doit être traité sérieusement", a-t-il déclaré.

Ne pas hésiter à signaler les comportements dangereux

Ching Yee Wong, la responsable de la communications d'Instagram pour l'Asie Pacifique a transmis ses condoléances à la famille. Elle a reconnu que le réseau social détenu par le groupe Facebook avait "l'importante responsabilité de s'assurer que les gens qui utilisent Instagram se sentent en sécurité et soutenus". Et elle a appelé ceux qui y recourent "à utiliser les outils de signalement et à contacter les services d'urgence s'ils voient que la sécurité de quelqu'un est en danger".

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article