Un passager refuse de porter son masque : 150 passagers débarqués du train


24 septembre 2020 - 1206 vues

D’importantes perturbations ont émaillé la ligne SNCF Le Havre-Rouen-Paris mardi 22 septembre au matin. En cause : un unique passager qui refusait de porter son masque. Près de 150 personnes ont dû quitter le train en conséquence, rapporte Paris-Normandie. Les passagers du train en question ne sont pas les seuls à avoir vu leur trajet perturbé – ils sont descendus en gare de Bréauté, son terminus de dernière minute – puisque l’incident a entraîné des retards sur l’ensemble de la ligne.

"Le comportement d'un voyageur à bord du train a nécessité l'intervention des forces de l'ordre", précise ainsi la SNCF sur son compte Twitter. Les gendarmes sont intervenus auprès de ce passager âgé de 52 ans. Il avait été amputé des doigts et traité avec de la morphine, il a insisté sur le fait que le masque entraînait chez lui des difficultés respiratoires. Selon un témoin cité par Paris-Normandie, ce passager ne s’est nullement montré agressif auprès du contrôleur qui le priait de mettre son masque.

Le port du masque est obligatoire dans les lieux publics clos depuis le 20 juillet 2020, rappelle service-public.fr. Le non-respect de cette obligation est puni d'une amende de 135 euros. Les personnes qui ne peuvent le porter pour un motif médical peuvent en revanche le faire savoir. Elles doivent alors se plier à deux obligations : avoir sur soi un certificat médical qui confirme cette impossibilité de porter le masque et prendre "toutes les précautions sanitaires possibles". Par exemple porter une visière, respecter les gestes barrières ou se laver très fréquemment les mains.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article