Trois ados mettent le feu à un centre aéré, les parents doivent payer 300 000€

17 mai 2018 - 2047 vues

Dans la nuit du 16 au 17 février 2013, un violent incendie volontaire avait détruit en partie un centre aéré de la ville de Rennes. Les flammes avaient notamment détruit le dojo de 300 mètres carrés.

En 2015, le tribunal pour enfants de Rennes a condamné les trois auteurs de l’incendie, qui avaient alors 13 et 14 ans. Les magistrats ont chiffré à plus de 380 000 € les sommes dues par leurs parents. Devant la cour d’appel, les parents et leurs assureurs ont obtenu une réduction des sommes à payer, qui ont été fixées à un total de 301 652 € à la suite d’une difficile discussion.

Les parents faisaient valoir que le bâtiment ne devait pas être reconstruit, mais détruit et remplacé par le centre Robert-Launay et que le préjudice n’était pas si important. Pour la Ville, en revanche, le centre de Launay devait être complémentaire...

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article