Quatre Aixois volent un varan


30 janvier 2016 - 2234 vues

Un dragon ou varan de Komodo, dérobé dans la nuit du 4 au 5 novembre à la Ferme aux crocodiles à Pierrelatte, dans la Drôme, a été retrouvé mort par les gendarmes, après les aveux d'un particulier entendu durant l'enquête, a annoncé le parc zoologique.

Les quatre Aixois écroués

Dans un communiqué, l'établissement a préSelon le quotidien régional Le Dauphiné Libéré, les gendarmes de la compagnie de Pierrelatte ont interpellé en début de semaine quatre hommes domiciliés à Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône. Les quatre Aixois ont été déférés, mis en examen pour les faits de vol et complicité de vol en bande organisée, et écroués. L’un d’eux devra répondre aussi de détention illégale d’animaux non-domestiques. Au marché noir, un varan peut se vendre jusqu'à 15000 euros.

Une espèce menacée et protégée

Espèce sauvage menacée et protégée, le dragon de Komodo retrouvé mort était un petit mâle de 4,5 kg et d'1,20 m de long, selon la Ferme aux crocodiles. Enfermé dans une cave, le varan n’aurait pas survécu à ses conditions de captivité. Son cadavre avait été abandonné et il a été identifié par le personnel de la Ferme aux crocodiles. Il faisait partie de quatre bébés dragons prêtés en avril 2014 par le zoo de Barcelone (Espagne) où ils étaient nés en captivité. A l'âge adulte, ce reptile carnivore et particulièrement vorace peut peser jusqu'à 160 kg pour trois mètres de long.

(Sources : Ledauphiné et LaProvence)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article