Nénufar, ognon, la révolution orthographique


04 février 2016 - 3351 vues

"Oignon" sans "i", suppression progressive des accents circonflexes et des traits d'union... A la rentrée prochaine, la réforme orthographique, votée en 1990, rentre en vigueur dans les manuels scolaires. En tout, 2.400 mots courants vont être changés. Pour le plus grand bonheur des fainéants de l'orthographe et le désarroi des amoureux de la langue de Molière. Cette réforme aura pour but de simplifier la langue ou de supprimer certaines incohérences.

Ognon, nénufar et weekend

Ces mots ressemblent à l'écriture "texto" qu'ont adoptée certains. S'ils choquent encore beaucoup de monde, il semble qu'il va falloir d'y habituer.
Parmi les modifications à venir, le mot "oignon" perdra son "i", tandis que "nénuphar" s'écrira désormais "nénufar". Des corrections qui ne datent pas d'aujourd'hui, elles ont toutes été adoptées par les Sages en 1990, sans jamais vraiment être appliquées. A la rentrée prochaine, les nouveaux manuels d'orthographe et de grammaire porteront désormais un macaron portant la mention "Nouvelle orthographe".

Moins d'accents circonflexes
Autre changement, l'accent circonflexe doit progressivement disparaître. Un toilettage qui n'est pas du goût de tout le monde. Certains y voit un nivellement par le bas, au prétexte que l'usage de l'accent circonflexe serait difficile à maîtriser durant l'apprentissage de la langue. L'accent circonflexe, qui avait progressivement remplacé le S dans certains mots comme "hôpital", "fête", était une trace de notre histoire... Mais tout se perd, même les accents !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article