Le gouvernement veut réduire la durée des soldes de six à quatre semaines à partir de 2019

10 janvier 2018 - 506 vues

Le gouvernement va proposer de réduire la période des soldes d'hiver et d'été de six à quatre semaines à compter de 2019, une mesure attendue par les professionnels pour "créer plus d'urgence et d'envie", annonce Delphine Gény-Stephann, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, dans une interview à paraître mercredi dans Le Parisien.

"Nous allons donc proposer, dans le cadre de la loi Pacte ('Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises' annoncé pour le printemps 2018-NDLR) une réduction des deux périodes - été et hiver - de six à quatre semaines", précise-t-elle. "Ce serait pour une mise en place en 2019, vraisemblablement pour les soldes de janvier prochain. Cela laisse le temps aux professionnels de se préparer", a-t-elle ajouté.

Une période courte de promotions, sur 2 ou 3 jours

Ce nouveau calendrier entrerait en vigueur en janvier 2019 mais le jour de lancement des soldes - le 2e mercredi de janvier et le 4e mercredi de juin - ne serait pas modifié. Les ventes privées resteront en l'état. Elles "relèvent des commerçants eux-mêmes dès lors qu'il ne s'agit pas de soldes, c'est-à-dire de ventes à pertes", déclare Delphine Gény-Stephann.

Mme Gény-Stéphann a par ailleurs confirmé qu'une nouvelle opération commerciale était à l'étude. "Ce serait une période courte de promotions, sur deux ou trois jours, lancée au niveau national", a-t-elle indiqué, en précisant que les commerçants souhaitaient se "coordonner" sur ce sujet. Un peu un "Black Friday" à la Française...

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article