Le chauffeur de Macron s'est-il enfui après un excès de vitesse ?


06 mai 2019 - 668 vues

Le chauffeur du chef de l'Etat a-t-il refusé de s'arrêter lors d'un contrôle routier ?

C'est ce que croit savoir le site Mediapart, qui a révélé cette affaire samedi : "Selon nos informations, le chauffeur du président de la République, Stéphane P., est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour refus d'obtempérer après plusieurs sommations de policiers lors d’un contrôle routier le 27 février, porte de Saint-Cloud, en région parisienne".

Procès en 2020

Ce chauffeur du palais présidentiel n'était pas en service ce jour-là mais il conduisait une voiture banalisée du parc de la présidence. En excès de vitesse, il ne s'est pas arrêté et a continué sa route en direction de Versailles (Yvelines) mais il a pu être identifié par les policiers.

Malgré le délit, l'homme n'a pas été mis à pied, assure Le Parisien. Il travaille toujours à l'Elysée mais a aujourd'hui d'autres fonctions, en attendant la décision de justice. Le procès pour refus d'obtempérer a été fixé au 13 janvier 2020 devant le tribunal de grande instance de Nanterre. Il encourt 3 mois de prison et une amende de 3750 euros.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article