Jacqueline Sauvage graciée


31 janvier 2016 - 2972 vues

Le Président de la République qui avait rencontré la famille et les avocats de Jacqueline Sauvage, avait déclaré ne pas vouloir se précipiter pour prendre sa décision. C'est aujourd'hui qu'il a fait son choix. François Hollande accorde à Jacqueline Sauvage une "remise gracieuse de sa peine d'emprisonnement".

Un retour dans sa famille très prochainement

Dans un communiqué, l'Elysée précise que cette remise de peine de "2 ans et 4 mois" (période qui correspond à sa période de sûreté) porte aussi sur "l'ensemble de la période de sûreté qu'il lui reste à accomplir". Condamnée en décembre 2015 à dix ans de prison ferme pour le meurtre de son mari violent, Jacqueline Sauvage peut faire immédiatement une demande de libération conditionnelle.

"Le Président de la République a voulu, face à une situation humaine exceptionnelle, rendre possible, dans les meilleurs délais, le retour de Mme Sauvage auprès de sa famille, dans le respect de l’autorité judiciaire", souligne le palais présidentiel.

47 ans de violence dans le foyer

Pour rappel, cette femme avait tué de 3 balles dans le dos, son mari qui la battait et la violait, elle et ses trois filles depuis 47 ans. L'histoire avait ému la France entière qui s'était mobilisée via une pétition. 400 00 signatures avaient été collectées.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article