Il survit à l'avalanche mais pas elle : il se suicide

12 octobre 2017 - 3043 vues

C'est une histoire triste et belle à la fois. Il n'a pas supporté la perte de celle qu'il aimait. Aux Etats-Unis, un jeune alpiniste a mis fin à ses jours trois jours après avoir perdu sa compagne dans une avalanche, raconte le Washington Post. Jeudi dernier, Hayden Kennedy, 27 ans, était en pleine ascension dans le Montana avec sa petite amie, Inge Perkins, 23 ans, lorsque le couple a été surpris par une coulée de neige qu'ils ont déclenché à leur passage.

Partiellement enseveli, l'homme a pu s'extraire seul. Mais il n'a jamais réussi à retrouver la jeune femme.

"L'escalade est à la fois un don et une malédiction"

Sur son blog réputé, intitulé "Evening Sends", l'alpiniste a écrit qu'il avait vu bien trop d'amis alpinistes mourir à cause de leur passion commune  : "J'ai réalisé quelque chose de douloureux. Ce ne sont pas seulement les sommets mémorables (...) qui sont éphémères. Les amis et les partenaires d'escalade sont également éphémères. C'est la réalité douloureuse de notre sport, et je ne sais pas trop quoi en faire. L'escalade est à la fois un don et une malédiction".

Dimanche, il a décidé de mettre fin à ses jours dans sa maison de Bozeman, où il venait d'emménager. "Hayden a survécu à l'avalanche mais pas à l'insoutenable douleur d'avoir perdu sa compagne"», ont écrit ses parents dans un communiqué. C'est précisément ce jour-là que le corps d'Inge Perkins était rapatrié dans la vallée par les équipes de recherche. 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article