Il se filme depuis sa cellule à Luynes


28 janvier 2016 - 3415 vues

Un détenu de la maison d'arrêt de Luynes (Bouches-du-Rhônes) s'est filmé en direct depuis sa cellule, via l'application Periscope. Et a commencé à dialoguer avec les spectateurs... Driss, 25 ans, fume la chicha tout en répondant joyeusement à toutes les questions.

C'est apparemment une grande première dans l'univers carcéral : une séance de questions - réponses, filmée en direct depuis une cellule. Sur Twitter s’affiche son pseudo @lissoudrem (introuvable depuis), pour ses fans d’un jour, il dit se prénommer "Driss".

34 minutes de vidéo

Avec pour seul équipement un smartphone, une connexion 3G, et l’application Periscope - trois choses bien évidemment illégales derrière les barreaux. "Si les gardiens te voient avec, ils te mettent un rapport", glisse le détenu. Periscope permet non seulement d’envoyer des images en direct, mais aussi de dialoguer avec les spectateurs, qui envoient des messages sous forme de tweets (Periscope a été conçu par Twitter).

Sa vidéo dure 34 minutes et est intitulée : "Sa fume en cellule chicha oklm". Hip-hop poussé, match OL-OM à la télé, Miel Pops, il est "oklm", au came comme il dit.  Driss purgerait une peine de 9 ans pour braquage à main armée d’une bijouterie. Il a déjà effectué quatre ans. En une petite demi-heure Driss a déjà 179 followers et 11 000 likes sur Periscope, tout de même.

Ce n’est pas la première fois que des vidéos sont capturées depuis la prison par des détenus. Certaines ont fini sur YouTube, d’autres à la télé (une vidéo d’Amédy Coulibaly lors de son passage en prison été diffusée par "Envoyé spécial"). Les outils évoluent, les détenus suivent. L’administration, moins. "Ici on est sur des réseaux sécurisés. Nous n’avons pas accès à Twitter et Periscope", bredouille la direction interrégionale des services pénitentiaires de la région.

(sources : nouvelobs)

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article