Fusillade à Strasbourg : trois morts, la France en "urgence attentat"

12 décembre 2018 - 695 vues

L'homme de 29 ans qui a ouvert le feu mardi soir au Marché de Noël de Strasbourg, faisant 3 morts et 11 blessés, dont 6 graves, est toujours en fuite. Quelque 350 personnes, dont 100 membres de la police judiciaire, des militaires et deux hélicoptères, sont aux trousses du suspect, qui faisait l'objet d'une "fiche S".

Le gouvernement a élevé le niveau du plan Vigipirate à "urgence attentat". Des cellules psychologiques ont par ailleurs été mises en place "pour accueillir celles et ceux qui ont besoin de partager", a détaillé Christophe Castaner. Pour sa part, le maire de Strasbourg a indiqué qu'il n'y "aurait pas de cours [mercredi] dans les écoles maternelles et élémentaires dans lesquelles un accueil sera toutefois proposé aux enfants dont les parents ne peuvent assurer la garde."

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article