Estimant avoir fait ses heures, un conducteur abandonne son train


08 juillet 2019 - 607 vues

L'heure, c'est l'heure. Estimant avoir effectué le temps de travail pour lequel il était payé, un conducteur de train de fret a décidé d'arrêter son engin en gare de Libourne (Gironde) et a quitté les lieux, raconte Sud-Ouest.

Les faits se sont produits jeudi soir : la SNCF a dû prévenir les gendarmes de la présence en gare de ce convoi, censé passer la nuit à la gare de triage d'Hourcade, à Bègles, mais qui avait pris du retard au chargement en gare de Vayres.

Des blindés et des véhicules tout-terrain

Il faut dire qu'il ne fallait pas laisser tomber la cargaison entre n'importe quelles mains : le train transportait en effet...des blindés de l'armée et des véhicules tout-terrain, propriété du 31e régiment du génie de Castelsarrasin, que l'on peut voir notamment au défilé motorisé du 14 juillet sur les Champs-Elysées.

Un autre conducteur de train a été dépêché sur place, quatre heures plus tard, pour mener le train à sa gare d'arrivée prévue, à quelque 40 kilomètres. Selon l'entreprise ferroviaire, l'incident n'a "pas eu de conséquences sur la circulation et la société qui affrétait le train avait sans doute acheté ce qu'on appelle un sillon, donnant un droit de passage sur une voie".

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article