Diesel lance sa propre marque de contrefaçon

14 février 2018 - 395 vues

Après le récent départ du styliste Nicola Formichetti au sein de la marque, Diesel tient à reprendre sa communication en main. Et plutôt que de subir la contrefaçon et les pertes qu'elle provoque, ses créateurs ont décidé de la jouer fine.

Deisel, un bon compromis

C'est en toute discrétion que l'enseigne italienne, connue pour ses jeans de qualité, a décidé d'ouvrir ce pop-up store à l'occasion de la sortie d'une nouvelle collection. Et c'est parmi le paysage empli de contrefaçons sur Canal Street, au coeur du quartier de Chinatown à New-York que Diesel a décidé d'ouvrir cette petite boutique éphémère. Baptisé Deisel, ce pop-up ne paie pas de mine lorsque l'on passe à côté. Pourtant, ce sont bien d'authentiques produits qui y sont commercialisés par la marque. On peut y retrouver de nombreux items, à savoir des t-shirts, hoodies et jeans. Alors que le pop-up restera ouvert quelques jours, la collection Deisel est quant à elle disponible, en ligne, à partir depuis ce mardi 13 février.

Une supercherie bien pensée

Officialisée ce vendredi, la supercherie Deisel a attiré l'attention de nombreux curieux et amoureux de la marque. Ainsi, des dizaines de passants attendaient devant les portes de cette petite boutique au moment de son ouverture officielle. Les pièces sont commercialisées à des prix défiant toute concurrence : 60 dollars pour le sweat à capuche, 70 dollars pour le jean. Et alors que de nombreuses marques ne savent plus comment s'en sortir avec tous ces produits contre-faits, leur causant de lourdes pertes, les fondateurs de Diesel ont réussi à contrer ce business sous-terrain.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article