Chuck Norris prend sa retraite pour soigner sa femme

09 novembre 2017 - 1656 vues

On n’a pas vu Chuck Norris au cinéma depuis Expen­dables 2 en 2012, et on ne devrait pas le revoir de sitôt : l’ac­teur a annoncé offi­ciel­le­ment sur la chaîne améri­caine CBS qu’il mettait un terme à sa carrière d’ac­teur. La légende des films d’ac­tion veut désor­mais se consa­crer entiè­re­ment à sa famille, plus parti­cu­liè­re­ment son épouse grave­ment malade, Gena O'Kelley. 

En 2013, Gena O'Kelley a passé une IRM et a été empoisonnée par un produit que les méde­cins lui avaient injecté à plusieurs reprises : du gado­li­nium, un métal lourd large­ment utilisé comme agent de contraste.

L'épouse de l'acteur est restée au lit avec une intra-veineuse pendant cinq mois, avec une assis­tance médi­cale 24h/24. Chuck dormait à côté d'elle sur le canapé, il n’est jamais parti. Gena O'Kelley a eu très peur, comme elle l’a expliqué sur CBS : "J’ai eu d’hor­rible dégâts au cerveau : je ne pouvais plus penser, je n’ar­ri­vais plus à arti­cu­ler, ma mémoire défaillait, j’avais des faiblesses muscu­lai­res…"

Du mieux aujourd'hui

Aujourd’­hui, sa femme se sent mieux qu’il y a quelques années, grâce à un trai­te­ment qu’elle suit régu­liè­re­ment en Chine. Mais cela a un coût : le couple a révélé qu’il avait dépensé plus de deux millions de dollars pour ces soins. "Je me sens extrê­me­ment mal par rapport aux gens qui traversent ces épreuves et qui n’ont pas, contrai­re­ment à nous, l’argent néces­saire pour un trai­te­ment", a confié Chuck Norris sur CBS.

Chuck Norris et Gena O'Kelley ont décidé de traî­ner en justice l’in­dus­trie phar­ma­ceu­tique. 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article